Accueil du site > 8. Les auteurs > Patrick Bernier et Olive Martin

Patrick Bernier et Olive Martin

vendredi 7 novembre 2008

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Patrick BERNIER et Olive MARTIN se sont rencontrés à l’École des Beaux-Arts de Paris. Ils développent un travail polymorphe alliant l’écriture, la photographie, l’installation, le film, la performance. Basés à Nantes, ils se sont installés à Aubervilliers, pour la poursuite de leur projet avec Les Laboratoires, d’avril à décembre 2007.

En 2006, ils présentent Bienvenue chez nous, album de résidence, un essai d’identité augmentée avec la conteuse franco-canadienne Myriame el Yamani qui entremêle sous sa seule voix leurs trois expériences de séjour en territoire nord-américain.

En 2005, ils réalisent Manmuswak, court-métrage (16min, 35mm) qui questionne les regards portés sur les étrangers en retraçant les relais identitaires de sept personnages qui s’échangent le même rôle de K., au travers de scènes muettes, et distanciées.

Patrick BERNIER collabore également depuis 2003 avec le conteur Carlos Ouédraogo au récit oral de projets immatériels réalisés pour des expositions en France et à l’étranger - Quelques K de mémoire vive -. Il a également été militant d’une association de solidarité avec les travailleurs immigrés à Nantes dans laquelle il apportait une assistance juridique et scripturale, et lutte pour l’égalité des droits de circulation et d’installation entre européens et étrangers.

Olive MARTIN opère dans son travail une approche détournée de l’identité, de ses travestissements et de ses détours et poursuit l’idée d’une « singularité quelconque » dans ses photographies et installations. Elle travaille régulièrement avec l’auteur américaine April Durham avec laquelle elle a publié, en 2005-06, Common Objects (éd. Joca Seria, Nantes et Beyond Baroque, Los Angeles) et en 2007, Américains d’Amérique (GalerieMaisonneuve, Paris).

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0